Binic Extension de super U : Goëlo Autrement à l'offensive

L'association Goëlo Autrement s'élève contre le projet de déplacement et d'extension du magasin Super U sur la zone des Villes Robert. Elle veut mobiliser avant que le conseil municipal ne vote la cession de terrains communaux au porteur de projet.

18/05/2017 à 18:03 par Nathalie Bot-Jaffray

Composée d'habitants du Sud-Goëlo, l'association Goëlo Autrement organisait une réunion publique, vendredi 12 mai, à l'Estran. -
Composée d'habitants du Sud-Goëlo, l'association Goëlo Autrement organisait une réunion publique, vendredi 12 mai, à l'Estran. -

Goëlo Autrement, association citoyenne qui s’élève contre le projet de déplacement et d’extension du magasin Super U :

“Nous ne voulons pas d’un 2e Langueux entre Binic et Etables-sur-Mer. Le super U actuel suffit.”

Actuellement sur la zone des Prés Calans, l’enseigne souhaite une implantation sur le secteur voisin des Villes Robert, passant d’une emprise foncière de 2,5 hectares aujourd’hui à 4 hectares demain.

1,3 hectare de terrains communaux

Le projet, dans les cartons depuis de longues années, vise un développement de la surface de vente et la création d’une galerie commerciale, avec des cellules d’au moins 250 m2, plutôt dédiées à l’équipement et à la personne. Seulement, pour l’instant, le porteur du projet ne possède pas tous les terrains. Environ 1,3 hectare appartient à la commune de Binic-Etables-sur-Mer qui va prochainement inscrire cette cession à l’ordre du jour du conseil municipal.

« Il y a donc urgence à agir, prévient, très vindicative, Goëlo Autrement, lors de la seconde réunion publique, organisée vendredi 12 mai à l’Estran, devant une petite cinquantaine de personnes. La vente des terrains devrait être discutée au conseil du 23 mai. » Date démentie mardi 16 mai par Christian Urvoy, le maire de la commune (lire interview ci-contre).

Information ou pression ?

Très remontée par le « déni de démocratie, sur un sujet qui impacte la vie de tous les habitants, le terrain communal des Villes Robert relevant du bien commun », l’association multiplie les actions de communication pour faire barrage au projet.

En plus des réunions publiques, pétitions, flyers, apéro citoyen organisé samedi 20 mai (lire ci-contre), elle a livré dans les boîtes aux lettres personnelles des 48 élus du conseil municipal un dossier étayé :

La population n’est pas informée et les conseillers le sont plus ou moins, car c’est au niveau de l’exécutif que tout se décide.

Information ou pression avant le vote ? L’association expose dans le document, de façon détaillée, des rapports, études ou lois qui dénoncent « le modèle économique de l’hyper centre commercial et insistent sur les dommages collatéraux et risques encourus ».

Goëlo Autrement liste :

l’impact environnemental, les pertes d’emplois et les friches commerciales, le déclin du commerce de proximité et la perte d’attractivité des centres-bourgs, la captation des terres agricoles et le monopole commercial.

Pour l’association,

on pourrait faire, sur ces terrains, bien d’autres projets qui profitent à tous. C’est une zone tampon entre Binic et Etables. Une zone de respiration et non de consommation.

L’association organise un apéro citoyen le samedi 20 mai. Rendez-vous à 17 h sur le parking de la piscine Goëlys à Binic pour une marche jusqu’au terrain des Villes Robert où le pot sera servi.

Christian Urvoy, maire de Binic-Etables-sur-Mer livre ses arguments.
Christian Urvoy, maire de Binic-Etables-sur-Mer livre ses arguments.

Christian Urvoy, maire : « Un attrait commercial fort »
Entretien sur ce dossier avec Christian Urvoy, maire de la commune de Binic – Etables-sur-Mer.
La vente des terrains sera-t-elle à l’ordre du jour du prochain conseil du 23 mai ?

Non. S’il y a urgence à traiter cette question, il ne faut pas le faire dans la précipitation. On a reçu l’association Goëlo Autrement il y a deux mois. La concertation s’organise. On a déjà fait deux séances plénières entre élus, dont l’une en présence du porteur du projet. On continue. Le débat en conseil s’annonce vif, c’est normal. Et il y a un moment où il y aura vote et on s’y pliera.
Comment appréhendez-vous l’opposition à ce projet pour lequel on taxe les élus de « déni de démocratie » ?
Le travail de l’association Goëlo est intéressant, il permet le débat. A sa première réunion publique, il y avait 80 personnes, à la seconde deux fois moins. Et la population qui se fait entendre est forcément contre. Nous faisons face à des oppositions de différentes natures : une opposition de principe aux grandes surfaces qui ne changera pas d’avis ; une opposition sur la répartition de l’offre commerciale mais rappelons-le, à l’image des maires du Sud-Goëlo qui ont voté à l’unanimité au dernier conseil communautaire la vente d’un terrain au porteur de projet, c’est le développement d’une enseigne existante qui est autorisée pas l’arrivée d’une nouvelle ; et enfin, une opposition sur l’usage de cette zone, dédiée dans les plans d’urbanisme depuis 30 ans à l’activité économique, où certains verraient bien une cuisine centrale, avec des jardins potagers. C’est une option, pas la mienne.
Et l’argument d’une concurrence avec le commerce des centres bourgs ?
Le Super U existe depuis 15 ans. Qu’il soit d’un côté ou de l’autre de la route ne va pas changer grand-chose, sur les choix de consommation qui sont déjà faits depuis longtemps. Par contre, je défends l’idée que si on n’a pas toute l’offre de produits sur notre territoire, il y a une fuite importante vers Plérin et Langueux. Et une fois la clientèle partie, elle ne consomme plus sur place, y compris dans les commerces de proximité. Là, il s’agit d’avoir un attrait commercial fort entre Paimpol et Saint-Brieuc qui retient et attire la clientèle.
Et avec les autres zones commerciales du secteur, comme celle des Islandais ?

Que ce soit sur les cellules commerciales ou sur le devenir de l’ancien site de Super U, si le projet est acté, il faudra réguler et ne pas laisser tout faire.

22520 Binic

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Paimpol - Dimanche 28 mai 2017

Cotes
Dim
28 / 05
30°/15°
vent 0km/h humidité 36%
Lun26°-15°
Mar25°-14°
Mer22°-13°
Jeu22°-12°

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne
Résultats sportifs de votre région
Go